L'ouvreuse du cinéma

L'ouvreuse du cinéma met en garde le couple

qui est venu à la séance avec son bébé :

    - « Si l'enfant pleure, vous devrez quitter la salle.

Bien sûr, on vous remboursera ! »

Une demi-heure après le début du film,

le mari se penche vers sa femme :

    - «  Qu'en penses-tu ? »

    - « Ce film est archinul ! »

    - « T'as raison, secoue donc le petit. »

 

 


 

 

 Un matin en classe, l'institutrice demande aux élèves :
     - Qu'est-ce que la poule donne ?
Une petite fille répond :
     - Elle donne des œufs...
     - C'est bien Mathilde, maintenant qu'est-ce que la chèvre donne ?
Un autre petit élève répond :
     - Elle donne du lait de chèvre.
     - C'est très bien, maintenant qu'est-ce que la vache donne ?
L'élève près du radiateur du fond de la classe répond :
     - Elle donne des leçons et des devoirs...

                     


 

L'action se passe en 2050
Un homme rentre de son travail

avec un robot détecteur de mensonges.
Son fils de 15 ans rentre avec 2 heures de retard de l'école.

- Où étais-tu tout ce temps ? Demande Le père.
- J'étais à la bibliothèque pour préparer un devoir !
Le robot se dirige vers le fils et lui assène une claque...
Le père explique :
- Mon fils, ce robot est un détecteur de mensonges ! Tu ferais mieux de dire la vérité...
- Ok... J'étais chez un copain et nous avons regardé un film : Les 10 Commandements.
Et paf ! Le robot assène de nouveau une claque au fils...
- Aïe ! Bah oui ! En fait, c'était un film heeeuuu, enfin, heeeuuu...
Le père :
- J'ai honte de toi ! À ton âge, je ne mentais jamais à mes parents !
Et paf ! Le robot assène une baffe au père...
La mère se marre :
- Décidément, c'est bien ton fils ...
Et paf ! Une baffe à la mère...


 

En avant première ! Les perles du bac 2016 !

 

* Les prochains à aller sur la Lune seront sûrement les Chinois. Cette éventualité n'est pas à prendre avec des baguettes.

* Je regarde Game of Throne depuis maintenant cinq saisons, et je ne sais toujours pas s'il s'agit d'une œuvre d'art puisque pour moi tout cela n'a aucun sens.

* Cette question peut sembler facile au premier abord, mais comme rien n'est facile en philosophie, nous allons la compliquer afin de pouvoir faire une dissertation sur plusieurs copies doubles.

         *Je ne peux pas traiter cette question puisqu'il s'agit d'une thématique que je n'ai pas suivie en clase. Merci de votre compréhension.

 


 

 Enfantin

Une petite fille raconte les noces de Cana :

- « Et c'est alors qu'à la vue de Notre Seigneur Jésus, l'eau fut émue, intimidée,
     troublée devant tant d'honneur de se trouver face au Messie, elle rougit
     et se transforma en vin…
» !

 

A la sortie de l'église, sur le trottoir d'en face, un gamin vient de voir passer
   le cortège d'un mariage…Il dit alors à son père :

   - « Papa, t'as vu ? Elle est pas bête la mariée, elle rentre avec un vieux…

     et elle ressort avec un jeune… ! »

                     


 

 

 

DIABLE !

Un monsieur est installé tranquillement chez lui lorsqu’il voit arriver sa femme avec une nouvelle robe.

Il s’écrie :

- Chérie, voyons, tu en as déjà acheté trois ce mois-ci... Ça
     commence à me coûter beaucoup trop cher !

- C’est le diable qui m’a tentée.

- Tu n’avais qu’à lui dire : « Passe derrière moi, Satan ! »

- Mais c’est ce que j’ai fait !

- Et alors ?

- Alors, il est passé derrière moi et il m’a dit : « Vous avez raison !
   De dos, elle vous va encore mieux ! »

 

 

Benedicite

 

Chaque jour, le brave pasteur d'une paroisse protestante bénissait fidèlement chacun de ses repas avant de commencer à manger. Or, voici qu'un vendredi soir, il commença son repas sans aucune bénédiction !

Interloquée, sa femme lui demanda :

- « Pourquoi, ne bénis-tu pas ce repas comme à l'accoutumée ? »

- « Ma chère amie, répond notre pasteur, avec ton art d'accommoder les restes, je ne vois rien sur cette table qui n'ait pas été déjà béni au moins deux ou trois fois cette semaine ! »

 

Un soir, dans un groupe de prière un homme élève la voix : « Oh Seigneur! permets que je sois un bon mari, un bon père, un bon fils, un bon ami… et,
           emporté par son élan… que je sois aussi, un bon amant… oups ! Pardon ! »

 

 

 

 

Bétisier des impôts

- Votre nom de famille doit obligatoirement commencer par les deux chiffres du
   département.

- Nous sommes obligés de vous répondre affirmativement par la négative.

- Les animaux domestiques ne sont pas des enfants à charge…

- Ce total de 500 € étant à diviser par deux, le résultat est donc : 287, 60 €

- Votre lettre de réclamation a été transmise par erreur à notre service réclamation

- Sauf erreur de notre part, une erreur s'est glissée dans notre courrier du
   22 mars dernier.

- Nous préciser si le sexe de votre conjoint est aussi de nationalité française.

- Votre profession n'étant pas référencée, merci de nous en trouver une autre.

 

 


 

 Régimes

 

-  Savez-vous ce que sont les calories ?

   Les calories sont de petits monstres qui s'introduisent la nuit dans votre
     armoire et rétrécissent vos vêtements.

 

-  Si votre chien est trop gros, cela veut dire que vous ne faites pas assez
      d'exercice

-  Le plus dur dans un régime n'est pas de surveiller ce que vous mangez.
      C'est plutôt de surveiller ce que les autres mangent.

-  A chaque fois que je ressens l'envie de faire du sport, je reste couché
     jusqu’à ce que l'envie passe.

-  Je ne fais pas du tout de sport. Si Dieu avait voulu que je réussisse à
     toucher mes orteils, il les aurait placé plus haut sur mon corps

 

 


 

 

 

Chacun le sien…

 

Savez-vous pourquoi le paradis c'est vraiment le paradis?

Parce qu'au paradis, vous êtes accueilli par un Anglais, c'est un Français qui fait la cuisine, un Italien qui met de l'ambiance et un Allemand qui coordonne le tout.

Maintenant, savez-vous pourquoi l'enfer est horrible (et que ça dure longtemps) ?

Parce qu'en enfer vous êtes accueilli par un Français, c'est un Anglais qui fait la cuisine, un Allemand qui met de l'ambiance et un Italien qui coordonne le tout !

 


 

Alsace Lorraine

 

Un alsacien et un lorrain rentrent dans une boulangerie.

Ni vu, ni connu, le lorrain vole une Bretzel, la met dans sa poche

et dit à l’Alsacien :

    - T’as vu la classe ?

L’alsacien lui répond :

    - Je vais te montrer qu’il n'y a pas plus fort qu'un alsacien !

La vendeuse arrive et l’alsacien lui dit :

    - Donnez-moi une Bretzel et je vais vous faire un tour de magie.

La vendeuse, intriguée, lui tend une Bretzel. L’alsacien la prend, la mange et regarde fixement la vendeuse dans les yeux.

La vendeuse, impatiente, lui demande :

    - Alors, il est où le tour de magie ?

L’alsacien lui répond :

    - Regardez dans la poche du lorrain !


 

 

La petite Pauline déménage à la campagne et achète un âne à un vieux fermier pour 1000 $. Le fermier doit livrer l'âne le lendemain mais justement, le lendemain…

     - Désolé ma petite fille, mais j'ai une mauvaise nouvelle : l'âne est mort.

     - Bien alors, rendez-moi mon argent.

     - Je ne peux pas faire ça. J'ai déjà tout dépensé...

     - Ok alors, vous n'avez qu'à m'apporter l'âne…

     - Qu'est-ce que tu vas faire avec ?

     - Je vais le faire gagner par un tirage au sort à une tombola.

     - Tu ne peux pas faire gagner un âne mort !

     - Certainement que je peux. Je ne dirai à personne qu'il est mort.

 

Dans sa situation, le fermier se dit qu'il ne peut pas vraiment refuser. Il amène donc l'âne à la petite Pauline. Un mois plus tard, il revient la voir :

     - Qu'est devenu mon âne mort ?

     - Je l'ai fait tirer au sort. J'ai vendu 700 billets à 2 dollars : ça m'a fait une recette de 1.400 $.

     - Et personne ne s'est plaint ?

     - Seulement le gars qui a gagné.Ça fait que je lui ai rendu ses 2 dollars.

On raconte que Pauline a bien vieillie et qu'elle est devenue chef d'un grand parti Québécois. Et pour gagner plus, elle est toujours entourée d'ânes…


 

Une mère de famille est poussée à bout par son fils. Elle lui promet : «Désormais, je ne te parlerai plus que par des citations de la Bible ! » Le lendemain matin, le fils ne se lève pas. Voyant qu’il va être en retard à l'école, sa mère monte, ouvre la porte de sa chambre et lui crie : «Lève-toi et marche !» (Lc 8, 54) En se retournant sous ses couvertures, le fils lui répond : « Femme, mon heure n’est pas encore venue ! » (Jn 2, 4)

 

 

Un garçon de café a été sacré champion du monde des presseurs de citrons. Un jour où il en a pressé un jusqu'à la dernière goutte, un client lui dit :

      - Je vous parie 500 € que je fais mieux que vous.

      - Pari tenu !

L'homme saisit l'écorce du citron entre le pouce et l'index et, sous les applaudissements de l'assistance, il en tire encore un demi-verre de jus.

      - Ça alors, fait le garçon, éberlué, vous êtes sans doute un confrère ?

      - Moi, pas du tout : je suis percepteur !

 

Après le Concile Vatican II, un curé de paroisse veut expliquer à ses paroissiens qu'ils peuvent communier en recevant l'hostie sur la langue ou dans les mains.

Il leur dit : « Pour la communion, vous avez deux possibilités :

     - à genoux sur la langue

                ou

     - debout sur les mains ! »

 

Une brave grand-mère a perdu son chien. Comme c'était sa seule compagnie pendant de longues années elle a voulu le faire enterrer par un prêtre. Elle va voir le curé du village qui refusa. Elle insiste un peu mais ce dernier ne changea pas d'avis. Alors elle dit avant de partir : « Dans ce cas je vais voir le pasteur protestant qui acceptera sans doute les 1 500 €. » Alors le prêtre s'exclama : « Mais il fallait me le dire tout de suite que votre chien était catholique !!! »

 

 


 

 

C'est la veille de Noël. Deux fous marchent dans la forêt à la recherche d'un sapin pour Noël.

Après deux heures de recherche, un des deux fous s'exclame :

  « Le prochain sapin qu'on voit avec ou sans décoration, on le prend ! »

___________________________

 

Adam va voir Dieu et lui demande :

- « Dieu pourquoi as-tu fais Eve aussi jolie ? »

- « Pour que tu puisses l'aimer Adam. »

Et Adam s'en va.

Après un long moment il reviens et demande :

- « Dieu pourquoi tu as fait Eve aussi bête ? »

- «Pour qu'elle puisse t'aimer Adam ! » (toute ressemblance avec des personnes…etc)

 


 

 

 

 

Blagues nulles (pour se reposer l'esprit)


Qu'est-ce qui est bleu dans un pré ?

    - Une vache en survêtement.

Qu'est-ce qui est vert, se déplace sous l'eau et fait bzzzz ?

    - Un chou marin ruche.

F'est quoi un canif ?

    - F'est un ptit fien !

De quel coté un chat a t'il le plus de poil ?

    A l'exterieur.

Deux puces vont se promener. L'une dit à l'autre :

     On part à pied ou on prend un chien ?

 

 

 Rentrée des classes

 * Lors de la rentrée des classes, un instituteur a remis à chaque élève une petite note destinée aux parents :

- Si vous me promettez de ne pas croire tout ce que votre enfant vous racontera sur ce qui se passe en classe, je vous promets de ne pas croire tout ce qu'il racontera sur ce qui se passe chez vous…

 

*  J'ai des soucis d'argent, rien que tes études, ça me coûte une fortune !

- Et encore, moi, je ne suis pas de ceux qui étudient le plus !

 

*  Une maîtresse demande à ses élèves :

- Si je dis : « Je suis belle », c'est à quel temps ?

            Un élève répond : « Sûrement au passé m'dame ! »

 

 

 

Dieu ordonna…

 

Dieu ordonna à un castor de ramer… et Castorama.

Dieu ordonna à Mara de donner… et Maradona.

Dieu ordonna au chaud de coller… et le chocolat.

Dieu dit : « Ton petit lira »… et le petit Lu.

Dieu dit à Lustu de croire… et Lustucru.

Dieu ordonna que le riz colle… et le Ricola.

Dieu demanda à Hugo de bosser et depuis Hugo Boss.

Dieu sema le blé et Marc Lavoine !

Dieu ordonna à Rex de sonner et Rexona !

Dieu interdit aux gendarmes d'être tristes et depuis la Gendarmerie…

Dieu ordonna au Coca de coller… et le Coca Colla !

Dieu ordonna à Mouss de taffer… et Mousstafa !

Enfin, il demanda à Mme Sarkozy de bronzer et… Carla Bruni !

 


 

     

 

Le corbeau et le lapin de Pâques

Le corbeau sur un arbre était perché à ne rien faire de toute la journée. Le lapin de Pâques voyant ainsi le corbeau, l'interpelle et lui dit aussitôt : « Moi aussi, comme toi, puis-je m'asseoir et ne rien faire jusqu'au soir ? » Le corbeau lui répond de sa branche : « Bien sûr, ami à la queue blanche. Je ne vois pas ce qui pourrait, mon beau, de la sorte t'empêcher le repos. » Blanc lapin s'assoit alors par terre et sous l'arbre reste à ne rien faire.Tant et si bien qu'un renard affamé, voyant ainsi le lapin de Pâques somnoler, s'approchant du rongeur en silence, d'une bouchée en fait sa pitance.

Moralité :       Pour rester assis à se prélasser,

                 mieux vaut être très haut placé !

 


 

  

 

Belle-mère

 

 Un homme dit à un autre :

     - «J'ai fait couper la queue de mon chien la semaine dernière car ma belle-
        mère vient samedi.
»

     - «   Ah oui ? Je ne vois pas le rapport. »

     - «   En fait, je ne veux surtout pas qu'elle s'imagine que quelqu'un est
           content de la voir !
»

 

Au cours d'une croisière, une tempête fait rage. Sur le pont du bateau un ma-rin s'approche d'une dame et lui dit : «Vous ne devriez pas rester là,
madame, une vague pourrait vous emporter…
»

Un homme qui se trouve à coté se retourne et dit au marin : « Dites donc, occupez-vous de vos affaires, c'est ma belle-mère pas la vôtre ! »

 

 


            Fonctionnaire

 

Un fonctionnaire meurt et on l'envoie d'office au Paradis. Là-haut, il se met à rechercher ses anciens collègues déjà partis au ciel, mais pas moyen d'en trouver un seul. Il va voir Dieu et lui demande où ils sont passés… Dieu consulte les anges qui l'informent qu'il n'y a pas de traces de fonctionnaires au Paradis.

 

Le pauvre fonctionnaire s'ennuyant vraiment trop, décide d'aller trouver ses collègues en enfer, mais surprise, le diable lui apprend qu'il n'y a pas de fonctionnaires de l’administration là non plus !

 

Le fonctionnaire ne sachant vraiment plus où aller va voir Saint-Pierre en es-pérant obtenir une information et lui dit : « Saint-Pierre, désolé de vous déranger, mais vraiment, c'est très étrange… je cherche mes ex-collègues et ils ne sont ni au paradis, ni en enfer. »

 

« Hmm… c'est très étrange en effet - lui répond Saint-Pierre -, mais que faisais-tu comme métier ??? »

 

- « Fonctionnaire de l’administration. »

 

- « Haaaaa… mais il fallait le dire tout de suite, ils sont à la cafétéria ! »


 

 

            Saint Esprit

Un prêtre avait été muté dans une paroisse en difficulté.

Un an plus tard, son évêque visite la paroisse et constate avec plaisir qu'elle a évolué très favorablement.

Désireux de manifester sa satisfaction tout en préservant l'humilité de son prêtre, il lui dit :

- « Quel magnifique travail l'Esprit Saint a fait dans cette paroisse par votre intermédiaire ! »

- « Oui, Monseigneur, répond le prêtre, mais vous auriez dû voir l'état de la paroisse lorsque l'Esprit Saint était seul à s'en occuper ! »



 

 

 

  Accident

 

Un rabbin et un prêtre entrent en collision lors d'un accident de voiture. Les deux voitures sont complètement démolies mais, curieusement, aucun des deux hommes  n'est blessé.

 

 Après que chacun se soit extirpé de sa voiture, le rabbin voit la petite croix argentée sur le revers de la veste du prêtre et lui dit : « Ah vous êtes prêtre. Je suis rabbin. Regardez nos voitures. Il n'en reste rien, mais nous ne sommes pas blessés.    Ce doit être un signe du Tout-Puissant. Dieu a dû vouloir que nous soyons bons amis. »

 

     « Sans doute, répond le prêtre, ce doit être un signe de Dieu. »

 

Le rabbin poursuit : « Regardez. C'est encore un miracle ! Cette excellente bouteille de vin d'Israël est intacte. Dieu veut certainement que nous buvions ce vin et célébrions notre bonne chance. » Il ouvre la bouteille et la tend au prêtre. Le prêtre est d'accord et en boit quelques grosses gorgées (l'émotion, la chaleur), puis rend la bouteille au rabbin. Le rabbin prend la bouteille, la rebouche puis la rend au prêtre.

 

Le prêtre demande :  « Vous n'en buvez pas ? »

 

Le rabbin répond : « Non… Je crois que je vais attendre la police ! »


 

 

Un homme qui empeste l'alcool s'affale dans le métro à côté d'un prêtre. La tenue du pochard laisse à désirer : sa cravate est maculée de tâches, son visage et son col de chemise portent des empreintes de rouge à lèvres, et il y a même une bouteille de whisky qui dépasse de la poche de sa veste.

L'homme, qui n'est pas complètement saoul, prend son journal et se met à lire. Après une minute, il se tourne vers le curé, et lui de-mande : « Dites, mon Père, à quoi c'est dû l'arthrite ? »

Le prêtre lui répond : « Mon fils, je dirai que l'arthrite est due à une vie com-plètement dissolue, comme par exemple, sortir avec des filles de mauvaise vie, boire trop d'alcool, manquer de respect envers son prochain ! »

L'homme répond : « Incroyable. Que Dieu me damne ! », et il se replonge dans son journal.

Un peu plus tard, le prêtre lui dit d'un ton plus aimable : « Je suis désolé. Je ne voulais pas avoir des paroles si rudes envers vous.  Depuis quand souffrez-vous d'arthrite ? »

Et le gars lui répond : « C'est pas moi, c'est le Pape ! En tout cas, c'est ce qu'ils disent dans le journal. »



NOEL

 

A genoux devant la cheminée, un garçon s'écrie :

   - PERE NOEL, JE VEUX UN TRAIN ÉLECTRIQUE !

Après un léger silence :

   - PERE NOEL, JE VEUX UN TRAIN ÉLECTRIQUE !

    Et encore :

   - PERE NOEL, JE VEUX UN TRAIN ÉLECTRIQUE !

A ce moment-là, son père intervint :

    - Ce n'est pas la peine de crier comme ça, le Père Noël n'est pas sourd !

 Et le gamin de répondre :

     - Le Père Noël n'est peut-être pas sourd… mais mamie, elle, si !

 

 

Une chorale (pas de chez nous !) répète pour la messe de minuit. Le curé décèle quelque chose d'anormal. Pour en avoir le coeur net, il demande à chacun des membres de chanter seul. Vient le tour de Gérard. Celui-ci y entonne bruyamment :

- Léon ! Léon !

- Gérard ! Arrête ! fait le prêtre. Tu tiens ton livre de chant à l'envers. Les paroles c'est « Noël, Noël ! »…

 


 

 

    Un péché peut en cacher un autre

Un homme ne parvient plus a se rappeler a quel endroit il a oublié sa veste. Il passe devant une église et décide de s'y arrêter pour réfléchir quelques minutes dans le calme. Lorsqu'il s'assoit sur l'un des bancs, au fond de l'église, il remarque immédiatement que l'homme assis à sa gauche possède une veste presque identique a la sienne. S'il la prenait… personne ne s'en rendrait compte…

Le curé est en plein commentaire des 10 commandements et notre homme décide d'écouter quelques minutes. Après la messe, il s'approche du curé et lui dit : « Mon père, il faut que je vous remercie. J'étais a deux doigts de commettre un pêché regrettable. Comme j'ai égaré ma veste, je projetais sérieusement de voler celle de cet homme là-bas. Et alors, je vous ai entendu réciter les 10 commandements. »

Le prêtre dit : « Eh oui, tu ne voleras point… »

          L'homme réplique : « Non, non, c'est quand vous avez dit : "Tu ne commettras pas
         d'adultère" que je me suis souvenu ou j'avais oublié ma veste.
»

 

 

    Il y en aura pour tout le monde…

 

- Un pasteur avait été convié à célébrer l'office du dimanche dans un camp de nudistes. On l'interrogea, à la fin de la cérémonie :

- Quelle a été votre impression de vous trouver ainsi devant cinq cents personnes totalement dévêtues ?

 - J'étais inquiet, avoua-t-il.

-  Pour quelle raison ?

-  Je me demandais où mes fidèles allaient trouver l'argent au moment de la quête.

 

- Un naufragé est retrouvé, après avoir passé un an sur une île déserte.

- Pendant tout ce temps-là, lui demande le commandant du bateau qui l'a recueilli, vous n'avez vu personne ?

- Personne. Sauf, à une douzaine de reprises, deux témoins de Jéhovah.

 

-  Le médecin de l'hôpital est formel :

    Après une semaine de soins intensifs, suivie d'une courte période en maison de repos, je vous garantis, monsieur le curé, dans un mois, vous serez remis à genoux.


 Document

 

 

 

La côte d'Adam

 

Adam va voir Dieu et lui dit :

- Seigneur, je m'ennuie un peu tout seul. Je pourrais pas avoir une compagne ?

- Une compagne ? Pourquoi pas ? Et comment la voudrais-tu ?

 

Alors Adam se jette sur une feuille de papier et la couvre de croquis et de notes.

- Comme ça…

- Ah, dit Dieu, elle va être bien !

- Je veux !, répond Adam.

Mais Dieu reprend :

- Seulement une compagne comme ça, ça va te coûter… Hmmm… disons

une jambe.

- Une jambe !?!

Adam réfléchit, visiblement refroidi, puis demande :

- Et si elle était un peu moins bien? Mettons, si elle ne savait pas cuisiner par

exemple ?

- Ah, si elle ne sait pas cuisiner, ça ne te coûtera qu'un bras.

- Un bras ?!!! Pfff… Dis-moi, qu'est-ce que je peux avoir pour une côte ?




 

 

 

 

 

Guerre des polices

 

     Le Président de la République veut savoir lequel des trois services qu'il finance, la DST, le GIGN ou la Police Nationale, est le plus efficace pour attraper les criminels.

 

    On affecte donc un bois à chaque service et on lâche un lapin dans chaque bois.Charge à chaque service de retrouver le sien.

 

    Le GIGN encercle son bois, fait une sommation rapide, mitraille tout, met le feu au bois, saccage toute trace de vie. Très fiers et sans s'excuser (alors qu'une certaine presse prétend avoir les photos du lapin les bras en l'air) les ninjas rapportent le cadavre carbonisé du lapin et déclarent :     « Mission accomplie ».

 

      Les espions de la DST placent des micros, engagent des lapines bien roulées, soudoient des renards, truffent des carottes, font de l'intox dans les clairières, interrogent discrètement les plantes et les cailloux. Après un mois d'enquête, ils concluent :    « L'affaire est close, ce lapin n'a jamais existé ».

 

     La Police pénètre dans son bois avec le panier à salade, fait une rafle dans une clairière et revient le lendemain matin avec un sanglier bien amoché qui ne cesse de répéter:

 

                           - « Ok, ça va, je suis un lapin… Je suis un lapin… »



     

 

 

Lu dans "Journal d'un corps" de Daniel Pennac, page 247

 

Blague entendue tout à l'heure, au bar où je prenais un café,

raconté par mon voisin de comptoir,

qui lui n'en était pas à son premier pastis :

- « Pas de femme,  dit le médecin à son patient.

     Pas de femmes, pas de café, pas de tabac, pas d'alcool !

- Et avec ça je vivrai plus vieux ?

- Je n'en sais rien,  répond le médecin,

     mais le temps vous paraîtra plus long… »

 

Contrepèterie ecclésiastique :

 

Il en est une bien connue des couvents :

Ne pas confondre : Prions le Seigneur ! et  Saignons le prieur !

Ou celle de ce vieux prêtrre qui, à la fin d'une messe devait annoncer le chant : "Nous te louons, ô Dieu vivant", et qui vit sa langue fourcher et dire :
« Nous prenons le chant : Nous te louons, ô vieux divan ! »

 


 

 

 

   

 Humour météorologique

 

Qui trop écoute la météo, passe sa vie au bistrot.

     ou

Horizon pas net, reste à la buvette.

   (Dictons de marin breton)

 

L'église est proche, mais la route est verglacée.

Le bar est loin, mais je marcherai avec prudence.

   (Proverbe russe)

 

Les élèves, c'est comme le linge,

quand il fait beau, il(s) sèche(nt) !

 

Deux anges font la causette :

- Quel temps fera-t-il demain ?

- Nuageux.

         - Ah tant mieux, on pourra s'asseoir !

 

 

 

     LA BEAUTE DE LA MARIÉE

 

Après quelques années de vie commune, un jeune homme décide de se marier avec sa petite amie. Comme il n'est pas du tout au courant des traditions, à la fin de la messe, il s'approche du curé et lui demande : 

 - « Excusez moi mon Père, je sais qu'il est dans la tradition que les jeunes mariés fassent une offrande au prêtre qui a célébré le mariage, mais je ne sais pas ce que les gens donnent en général. »

Le prêtre lui répond dans le creux de l'oreille : 

- « En général, c'est en fonction de la beauté de la mariée. Plus elle est belle, plus la somme est élevée. » A ces mots, le jeune marié se tourne vers sa femme. Il hésite quelques instants, plonge la main dans sa poche et tend une pièce d'un euro au curé.

Le prêtre, compatissant, lui dit :

 - « Ne bougez pas, je vais vous rendre la monnaie. »


 

MARIAGE AU PLUS OFFRANT

 

Pendant la répétition du mariage, le futur marié prend le curé à part, et lui dit à l'oreille : « Écoutez M. le curé, voici 500 €. En échange, je voudrais que vous modifiiez un peu le schéma de la cérébration… Je voudrais que quand vous vous adresserez à moi, vous laissiez tomber la partie où je dois promettre d'aimer et respecter mon épouse, renoncer aux autres femmes et lui être fidèle à  jamais. » Le curé prend le billet sans mot dire, et le futur marié s'en va satisfait et confiant.

Le jour du mariage, le moment fatidique de la promesse approche. Le curé se tourne vers le marié et lui dit en le regardant droit dans les yeux : « Promets-tu de te prosterner devant ton épouse, d'obéir à chacun de ses ordres, de lui apporter le petit déjeuner au lit tous les matins, et de jurer devant Dieu et ta femme exceptionnelle que jamais au grand jamais, tu ne regarderas une au-tre femme ? »

Le jeune gars ravale sa salive, rougit, regarde autour de lui avec angoisse et répond d'une voix à peine perceptible : « Oui je le veux. »

A la fin de la cérémonie, le marié s'approche du curé et lui dit : « On avait fait un marché ! » Alors le curé lui met ses 500 € dans la poche et murmure à son oreille :  « Elle m'a fait une meilleure offre… »


  

 

 

 

 

 

LE SAINT

Il était une fois un saint très contrarié car personne ne le priait.

On prie saint Pierre, saint Christophe, saint François et bien d'autres, mais lui, rien ! Alors, il demanda une entrevue avec Dieu et celui-ci lui recommanda la chose suivante : « Fais-toi faire des cartes de visites et répands-les dans le monde entier. Tu diras que tu fais des miracles à la demande, mais par contre, ne la donne pas aux gros pécheurs qui ont vraiment besoin de se confesser ! Rappelle toi bien : pas à ceux qui ont besoin de se confesser ! »

C'est ainsi qu'il suivit les conseils de Dieu. Et à présent c'est le saint le plus miraculeux et le plus prié dans le monde.

Dis-moi, comment s'appelle ce saint ?

Réfléchis bien ! … Souviens-toi ! … Tu ne sais pas qui c'est ? … Vraiment pas ? … Aaahhhhhhh… !!! … Non ? … Toujours pas ?

Alors, on n'a pas eu la petite carte, hein ???

Voir page 3 dans ce bulletin les heures de confessions sur notre archiprêtré !


 

 

                        Placards paroissiaux

Ce sont de vrais avis placardés sur les portes de vraies églises,de vraies paroisses.  Ils sont écrits avec beaucoup de bonne volonté… et quelques problèmes de syntaxe…


Jeudi prochain, à 17h, il y aura une réunion du groupe des mamans. Toutes les dames, qui souhaiteraient faire partie des mamans, sont priées de s’adresser à M. le curé.

 

Vendredi à 19h, les enfants de l’Oratoire feront une représentation de l’œuvre “Hamlet” de Shakespeare, dans la salle paroissiale.

Toute la communauté est invitée à prendre part à cette tragédie.

 

Sujet de la catéchèse d’aujourd’hui : “Jésus marche sur les eaux

Sujet de la catéchèse de demain : “A la recherche de Jésus”.

 

Le chœur des plus de soixante ans va cesser ses activités pendant l’été, avec les remerciements de toute la paroisse.

Mardi soir, il y aura un cassoulet dans la salle paroissiale.

Ensuite il y aura un concert.



 

                                  Histoire vraie

 

Un étudiant se trouvait assis dans un train à côté d’un homme qui semblait être un paysan. Cet homme priait le chapelet en égrenant les perles dans ses doigts.

« Monsieur, demanda l’étudiant au vieil homme, vous croyez encore en ces trucs arriérés ? Et il éclata de rire, avant d’ajouter : Je ne crois pas en de telles stupidités. Suivez mon conseil. Jetez ce chapelet par la fenêtre, et apprenez donc ce que la science a à dire à ce sujet.

« La science ? demanda humblement l’homme avec des larmes dans les yeux. Je ne comprends pas cette science… Peut-être pourrez-vous me l’expliquer ? »

L’étudiant vit que l’homme était profondément touché. Pour éviter de le blesser davantage, il répondit :  « S’il vous plaît, donnez-moi votre adresse et je vous enverrai quelques ouvrages pour vous aider dans ce domaine. »

Le vieil homme fouilla dans la poche intérieure de sa veste, et donna au garçon sa carte de visite. En découvrant la carte, l’étudiant, honteux, inclina la tête et n’osa plus dire un mot. Il venait de lire : “Louis Pasteur, Directeur de l’Institut de Recherche Scientifique, Paris”.



 

Chirurgie

 

Une femme d’âge mûr a une crise cardiaque et se retrouve à l’hôpital. Sur la table d’opération, proche de la mort, elle aperçoit une intense lumière. Elle voit Dieu et lui demande : « Mon heure est-elle arrivée ? »

Dieu lui répond : « Non ! Il te reste 43 ans, 2 mois et 8 jours à vivre. »

À son réveil, elle décide de demeurer à l’hôpital et de se faire re-monter le visage, faire une liposuccion, injecter du collagène dans les lèvres, faire refaire les seins et tout le reste. Comme elle doit encore vivre long-temps, elle pense que  ça en vaut la peine.

Après sa dernière opération, elle sort de l’hôpital, traverse la rue et se fait renverser par un camion. Arrivée au ciel devant Dieu, elle lui demande : « Il me semble que je devais vivre encore 40 ans et plus ! Pourquoi ne m’avez-vous pas fait éviter la trajectoire de ce camion ? »

Et Dieu répond : « Oups ! Pardon, mais je ne t’avais pas reconnue !!! »

Comment était ta journée ?
Un jour, un homme rentre du travail pour trouver le chaos qui règne à la maison. Ses enfants, encore en pyjama, jouent dans la boue du jardin. Sur le gazon, tout autour de la maison, il y a des cartons de repas congelés et des boîtes de jus de fruits par terre. Quand il entre dans la maison, c’est encore pire : la vais-selle sale est éparpillée dans toute la cuisine, le repas du chien est renversé sur le sol, la vitre est brisée et traîne par terre sur une grande surface et il y a du sable par terre, sur la table de la cuisine et les meubles. Dans la salle de séjour, il trouve des jouets, des vêtements sales et une lampe renversée.
À ce moment, l’homme a très peur qu’un malheur soit arrivé à sa femme. Il se précipite au deuxième étage et là, stupéfait, il la trouve en-core en pyjama assise dans le lit en train de lire un livre.
Elle se retourne en souriant et lui demande :
— Comment était ta journée ?
— Mais que… que… que s’est-t-il passé ici aujourd’hui ?!?
Souriante, sa femme lui répond :
— Tu sais, chaque jour en rentrant, tu me demandes ce que j’ai fait durant la journée et quand je réponds que je me suis occupée de la maison et des enfants... Tu me dis : « C’est tout ? »
Eh bien, aujourd’hui, je n’ai rien fait !



Perles du Baccalauréat  
  Lettres :
    - Au pluriel, on dit des "cristaux" car il y a plusieurs cristals…
    - Les devoirs où il-y-a des conjugaisons s’appellent les devoirs conjuguaux…
    - Victor Hugo est né à l’âge de 2 ans…
    - Les fables de La Fontaine sont si anciennes qu’on ignore le nom de l’auteur…
    - Un sonnet est formé de deux quatrains et de deux tiercés…
    - A la fin de sa vie, l’écrivain Hemingway s’est suicidé pour mettre fin à ses jours…

  Maths :
    - Un polygone est une figure qui a des côtés un peu partout…
    - L'ovale est un cercle presque rond, mais quand même pas…
    - Le losange est un carré tordu en biais…
    - Le 0 est très utile, surtout si on le met derrière les autres nombres… 
	
   Histoire :
    - Les dolmens étaient des espèces d’abribus postés tous les 100 mètres.
    - L’histoire de Rome commence en 753 avenue Jésus-Christ.
    - Jeanne d’Arc voyait des apparitions invisibles.
    - Au Moyen Age, la bonne santé n’avait pas encore été inventée.
    - François 1er était le fils de François 0.
    - Louis XV était l’arrière petit fils de son oncle Louis XIV.

  Géographie :
    - Le pôle est recouvert de glace : c’est la capote glaciaire. 
    - Dans le monde, il n’y a que la France qui n’est pas un pays étranger.  
    - La Terre tourne en rond dans un sens et en travers dans l’autre sens.
    - Le Mexique était autrefois, le pays des pastèques.
    - L’eau de mer sert, en particulier, à remplir les océans. 
 	


Un nouveau prêtre arrivant dans une paroisse :